Invitation mars 2013Mixte sue verre. 80*80cm. Socle Métal. 1000 €.Vu à la Tour de Guet, place de l\'Eglise, 30330 Tresques.Une création Akoi Aka en collaboration avec les tables signées du designer Montpellierain Benjamin Auzier.Une oeuvre signée Akoi Aka en collaboration avec le designer Montpellierain Benjamin Auzier avec ses tables signées..Mixte sur verre. 20*30 cm. 2012.Un lieu somptueux. Exposition permanente.160*90 cm. Une oeuvre d exception acquise par Mme A.M.C., Montpellier, France.Une seconde lecture soulignant ma réflexion sur les travaux que j ai titré Univers.Une oeuvre à voir au showroom contemporain LLUCK, Montpellier, France.110*110 cm. Cadre bois noir sculpté personalisé. Propriété de F.S. Beaucaire, France.Technique mixte sur verre. 170*110 cm.Acrylique sur verre. Effets de matière sous verre. 50*70 cm. Cadre bois noir. Prix: 350€. Une oeuvre suspendue. 950€. Fixation à domicile par l artiste. Modèle Unique, peinture sur verre, cadre bois peint, éclairage intégré.150*75 cm. Disponible.Cadre bois sculpté, feuille d or. 90*90 cm. 1200€.Une oeuvre à voir à la galerie French Touch. Aigues Mortes, France.Avignon festival 2011.Propriété de M.L.S. et C.B. Avignon, France.Mixte sur verre. 60*110 cm. Propriété de G.B. Gard, France.Essai sur verre. 20*20 cm. Propriété d\'un jeune homme chanceux. Avignon, France.80*100 cm. Une oeuvre clé. Propriété anonyme. Berlin, Allemagne.Acrylique sur verre. 70*50 cm. 400 €.50*70 cm. Propriété de M.V. Gard, France.70*50 cm. Acrylique sur verre. 500 €.Plafonnier phosphorescent. 50*70 cm. 400 €.Etape de création de Suspensions I.Plafonnier de verre phosphorescent. 40*60 cm. 300€.Mixte sur toile. 80*80 cm. Collection privée.Prototype des travaux titrés TRANSPARENCES  et CONCEPT30*30 cm. Propriété de M.X. Montpellier, France.Acrylique sur verre. 60*40 cm. Propriété de S.L. Tresques, France.Acrylique et mixte sur verre. 50*70 cm. 350€.

Lorsque j’ai approché le travail sur verre, l’expérience en même temps que fortuite s’est simplement révélée évidente.

L’histoire se déroule ainsi:

Une formation en colorimétrie à Toulouse en 2009. Un retour à l’atelier pour le week-end. 6 heures pour une interrogation.

Puis l’idée. La peinture. La recherche d’éternité et des secrets de conservation du pigment à l’infini.

Deux plaques de verre. De la phosphorescence en pâte épaisse.

Puis l’essai.

Retour à l’atelier quarte mois après.

La révélation.

Et depuis, l’histoire a continué et continue encore à me révéler des pages de surprise que je traduis dans chaque créa.

 

Top